photo cliche médecin moderne tablette stéthoscope

Implants monofocaux asphériques

Pour un couplage optimal avec les mesures biométriques faites par biomètre optique Nidek, le Nidek® Eye-Cee-One® est un implant monofocal asphérique.

 

L’optique asphérique de cet implant permet de compenser l’asphéricité opposée naturelle de la cornée, en revanche, il nécessite une précision dans son positionnement.

La géométrie de cet implant bénéficie de l’aide du robot-laser femtosecond.

Implants « premium » toriques

physiol ankoris premium torique astigmatisme astigmate implant cataracte photo

Les implants toriques sont utilisés dans le monde entier pour corriger l’astigmatisme pré-opératoire avec un succès évident depuis plusieurs années.

En pratique courante, peu de chirurgiens les utilisent à cause de la complexité des calculs à mettre en œuvre. Cette lourdeur est un frein. Mais le bénéfice de cette technologie est tel que cet effort devrait être la règle. On en peut que constater que les chirurgiens qui ne proposent pas cette technologie ne se donnent pas les meilleurs moyens pour leurs patients.

Le deuxième frein est financier, il existe un surcoût à la charge du patient, la clinique ne peut assumer ce surcoût, l’Assurance Maladie et la majorité des assurances privées ou mutuelles sont aux « abonnés absents ».

Justifier de ne pas faire l’effort de proposer ces implants toriques parce que le français a l’habitude de la gratuité des soins n’est pas sain et limite les progrès de ce soin.

Le laboratoire Physiol® produit l’ankoris® qui est un implant torique très efficace dont la géométrie permet une stabilité inégalée à la rotation pour le meilleur résultat. Le surcoût est de l’ordre du surcoût d’un verre de lunettes, torique lui aussi, pour corriger l’astigmatisme…

physiol ankoris premium torique astigmatisme astigmate implant cataracte plan dessin schéma

Implants « premium » multifocaux

finevision physiol premium implant multifocal diffractif cataracte presbyte presbytie

La « multifocalité » est un concept douteux en optique : aucun instrument optique de qualité ne peut avoir plusieurs focales sans une dégradation des caractéristiques de l’image.

Les essais précédents d’implants multifocaux dits « réfractifs » ont été un échec.

Les implants à « profondeur de champ augmentée » l’image manquent de précision.

Les implants asphériques sont utilisés couramment mais encore assez peu dans une logique « multifocale ».

Le développement des implants dits « diffractifs » n’a cessé d’améliorer les résultats. Attention cependant, ces implants ne sont pas adaptés pour tous les patients.

 

Physiol® a une expérience enviable dans le domaine des implants diffractifs. Leur produit phare, le finevision® s’inscrit comme une référence et fait toujours l’objet de comparaisons.

 

Ce choix d’implant « premium » entraîne un surcoût à la charge du patient. De trop rares assurances privées ou mutuelles le prennent en compte.

L’implant à fixation irienne

artisan 900 900

Il existe un cas où il existe un défaut important du sac capsulaire contenant le cristallin, par exemple avec un œil multi-opéré ou traumatique. Dans ce cas, le sac n’est donc pas utilisable pour l’implantation optique.

Il est néanmoins techniquement possible de fixer à l’iris un implant spécifiquement prévu, ainsi l’implant ARTISAN® peut ainsi être idéalement fixé derrière l’iris.

Cette solution est importante à maitriser dans ces cas les plus difficiles, pour éviter de laisser un œil « aphake », c’est-à-dire sans implant, avec une mauvaise vision sans lunettes.

Avec l’expérience, le résultat est proche d’une cataracte « normale ».

En revanche, on évite aujourd’hui les implants dits « de chambre antérieure », pour éviter de léser la face postérieure de la cornée.